Bienvenue sur le site officiel de la commune de La Barben

INFORMATION A LA POPULATION

PLAN CANICULE - PREVENTION

FICHE DESTINEE AU GRAND PUBLIC

MESSAGES CLES

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région.

•      La chaleur fatigue toujours

•      Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur

•      La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur

CES RISQUES PEUVENT SURVENIR DÈS LE PREMIER JOUR DE CHALEUR

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

En cas de grossesse, la protection contre la chaleur, une bonne hydratation et l’humidification/ventilation de la peau sont particulièrement importantes

•      La chaleur peut aggraver des maladies préexistantes.

•      Les médicaments peuvent aggraver les effets de la chaleur

Ces problèmes doivent être abordés avec votre médecin traitant et votre pharmacien avant l’été.

1)   Avant l’été : c’est le moment de se préparer, pour que tout se passe bien !

a.    Faire deux listes: 1) SUR QUI POURRAI-JE COMPTER? 2) QUI POURRAI-JE AIDER ? Ne pas oublier les coordonnées des personnes ainsi repérées

b.    Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez les à s’inscrire sur la liste de la mairie afin de recevoir de l’aide de bénévole pendant une vague de chaleur

c.    Que faut faire pour se protéger et protéger son lieu de vie ? Savoir au moins à qui demander conseil (pharmacien, médecin, mairie, médias…)

d.    Faire une liste des lieux climatisés (ou frais) où se rafraîchir près de chez soi et ouverts en été : grande surface, cinéma, musée, église

e.    Constituer sa trousse réunissant le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur (« trousse canicule ») : brumisateur, ventilateur et thermomètre médical (non frontal)

f.     S’organiser afin d’ÉVITER DE RESTER ISOLÉ

g.    Apprendre quels sont les signaux devant déclencher l’alerte et les gestes à faire si besoin

h.    En cas de problèmes de santé ou de traitement médicamenteux régulier, demander à son médecin traitant quelles sont les précautions complémentaires à prendre avant l’été (adaptation de doses, arrêt du traitement ?).

2)   Lors d’une vague de chaleur, c’est le moment d’agir tous les jours pour que tout se passe bien !

a.    Appeler ses voisins et ses amis : ne pas rester isolé

b.    Penser à aider ses proches, surtout ceux qui risquent de ne pas demander de l’aide à temps

c.    Protéger son habitation contre la chaleur. Si cette habitation ne peut pas être rafraîchie, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais repéré à l’avance et facilement accessible

d.    Eviter les efforts aux heures les plus chaudes

e.    Agir rapidement en cas de signes qui doivent alerter (chez soi et chez les autres).

La chaleur est surtout pénible :

•      quand le corps ne s’est pas encore adapté (au début de la vague de chaleur),

•      quand elle dure plusieurs jours, surtout si la température reste élevée la nuit,

•      quand elle est humide (la sueur ne s’évapore pas) et qu’il n’y a pas de vent (la vapeur d’eau reste comme « collée » à la peau),

•      quand la pollution atmosphérique vient ajouter ses effets à ceux de la chaleur.

COMMENT PROTÉGER SON HABITATION ?

Avant une vaque de chaleur

S’assurer que son domicile est conçu pour faire face à une élévation de la chaleur :

•      Bonne isolation thermique des plafonds, des murs, des baies vitrées

•      Volets extérieurs utilisables, stores en état de marche

•      Si pas d’isolation possible, prévoir une solution de secours : famille, amis…

•      Prévoir un système permettant de placer un linge humide devant les fenêtres (fil et pinces à linge).

•      Ventilateur à piles ET ventilateur branché sur secteur (voire climatiseur) ou, au moins, un éventail.

•      Pain de glace ou sac de glaçons.

Pendant une vaque de chaleur

Optimisation de la gestion des fenêtres en vue de se protéger du soleil et de la chaleur Les stores seront :

•      baissés pendant toute leur exposition au soleil.

•      relevés après le coucher du soleil pour faciliter le passage de l’air.

Dans la journée, persiennes et vitrages seront :

•      maintenus fermés du côté du soleil. Leur double obstacle limite l’entrée de la chaleur dans la pièce.

•      ouverts du côté ombragé si cela permet la réalisation de courants d’air. Dans ce cas, pendre une serviette humide pour que l’évaporation refroidisse l’atmosphère.

S’il n’est pas possible de faire des courants d’air avec les seules fenêtres à l’ombre, les maintenir fermées.

Si l’habitation a des expositions multiples, Il faudra faire tourner ouverture et fermeture des fenêtres en suivant le soleil.

Le soir, les dernières fenêtres fermées (persiennes et vitres) seront ouvertes, quand le soleil sera couché ET que la température extérieure aura baissé.

La nuit, on laissera ouvertes, dans la mesure du possible, vitres et persiennes.

On les coince pour faciliter les courants d’air.

Si la vague de chaleur intervient en même temps qu’une alerte à la pollution atmosphériq la lutte contre la chaleur est prioritaire :

•      continuer à provoquer des courants d’air pendant la nuit

•      Les adultes et enfants souffrant de pathologies cardiaques ou respiratoires (notamment l’asthme) sont particulièrement sensibles à la pollution atmosphérique.

En cas d’alerte à la pollution atmosphérique

o les traitements habituels doivent être très scrupuleusement suivis

o consulter rapidement en cas de gêne respiratoire inhabituelle.

Refroidir les pièces, par évaporation d eau

•      Pendre un linge humide devant une fenêtre ouverte (de préférence une serviette de bain)

•      Remouiller le linge dès qu’il est sec

•      Placer un pain de glace ou un sac de glaçons dans un courant d’air (devant un ventilateur).

•      Verser régulièrement un seau d’eau, si possible, le soir après le coucher du soleil, sur une terrasse, un balcon ou un appui de fenêtre.

COMMENT SE PROTÉGER ?

Avant une vaque de chaleur

S’assurer que l’on dispose du matériel nécessaire : brumisateur manuel ou à piles

Pendant une vaque de chaleur

Maintenir le corps frais

1/ Habits amples, légers, clairs : Préférer le coton, qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration

2/ Boire régulièrement : Sans attendre d’avoir soif. De l’eau essentiellement, des fruits pressés éventuellement. Jamais d’alcool. Eviter sodas et autres boissons sucrées. Eviter les boisons à forte teneur en caféine (diurétiques)

3/ Utilisation de ventilateur et brumisateur :

L’usage simultané est le plus efficace : brumiser d’abord les parties découvertes puis ventiler les parties mouillées avec le ventilateur manuel. A répéter autant de fois qu’on le veut, dès qu’on est sec.

4/ Utilisation répétée des douches fraîches (mais pas froides)

5/ Si l’habitation ne peut pas être rafraichie : Prévoir de passer plusieurs heures par jour, chaque jour, dans un endroit frais, proche de son domicile et repéré à l’avance.

6/ Dans tous les cas, respecter si possible l’heure de la sieste

Pendant les heures les plus chaudes, se reposer, dans un lieu frais.

Alimentation

•      Préférer les fruits et légumes crus et les plats froids.

•      Si une cuisson est nécessaire, opter pour celle qui peut être effectuée hors de toute surveillance afin de ne pas être en contact avec une source de chaleur (ex au four).

Limitez au maximum votre activité physique

•      Proscrire tout effort (sport, jardinage, bricolage),

•      Reporter ce qui est urgent aux heures fraiches,

•      Si une activité est obligatoire : jamais au soleil.

•      Mouiller son T-shirt et sa casquette avant de les enfiler, les laisser sécher sur la peau et renouveler le procédé.

•      On peut aussi s’asperger d’eau, régulièrement, si l’on est obligé de travailler.

Garder des relations sociales régulières

•      Appeler les membres de sa famille au téléphone

•      Demander l’aide de ses voisins

•      Proposer son aide aux plus fragiles : soyons solidaires face à une menace collective.

Refroidir les pièces, par évaporation d eau

•      Pendre un linge humide devant une fenêtre ouverte (de préférence une serviette de bain)

•      Remouiller le linge dès qu’il est sec

•      Placer un pain de glace ou un sac de glaçons dans un courant d’air (devant un ventilateur).

•      Verser régulièrement un seau d’eau, si possible, le soir après le coucher du soleil, sur une terrasse, un balcon ou un appui de fenêtre.

COMMENT SE PROTÉGER ?

Avant une vaque de chaleur

S’assurer que l’on dispose du matériel nécessaire : brumisateur manuel ou à piles

Pendant une vaque de chaleur

Maintenir le corps frais

QUELS SONT LES SIGNAUX D’ALERTE ET QUE FAIRE EN CAS D’APPARITION DE CEUX-CI ?

• Ils signifient que la prévention est insuffisante :

Signal Signification Actions à mettre en place
Bouffée de sueur en buvant un verre d’eau Déshydratation Boire immédiatement même en l’absence de soif. Augmenter les boissons et maintenir une alimentation normale
Pas d’urine depuis 5 heures environ /Urines foncées Déshydratation
Bien-être général en se passant les avant-bras sous un filet d’eau Début de réchauffement du corps Augmenter le mouillage et la ventilation de votre peau

APPELEZ EGALEMENT VOS PROCHES, qui, dans les mêmes conditions, sont peut-être déjà en danger !

• L’organisme commence à souffrir de la chaleur :
Signal Signification Actions à mettre en place
Crampes (jambes, bras, fessiers, ventre) Activité physique inappropriée et déshydratation ■   Cesser toute activité pendant plusieurs heures ■    Se reposer dans un endroit frais ■    Boire ■    Appeler un médecin si les symptômes s’aggravent ou persistent plus d’une heure.
Fatigue, faiblesse et/ou insomnie inhabituelle Epuisement dû à l’énergie fournie pour transpirer •   Se mettre dans un lieu frais ■ Boire •    Appeler un médecin si les symptômes s’aggravent ou persistent plus d’une heure.
Maux de tête, nausées après exposition directe au soleil Insolation = forme mineure de coup de chaleur •   Se mettre dans un lieu frais •    S’asperger d’eau et ventiler. Si possible bain frais (non froid) ■    Placer des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras ■    Appeler le 15 si les symptômes s’aggravent ou persistent

• URGENCE VITALE :

Signal Signification Actions à mettre en place
Soif intense APPELER LE 15
accompagnée d’au moins
un des signes suivants : En attendant les secours :
• sécheresse de la • Placer la personne au frais,
peau et des ■ Si pas de troubles de
muqueuses, Déshydratation grave conscience la faire boire
• perte de poids
supérieure ou égale
à 5 % (pour 60 kg,
cela correspond à
une perte de 3kg
environ),
• fatigue extrême,
vertiges,
• somnolence, perte
de connaissance.
Un des signes suivants : Coup de chaleur APPELER LE 15
• température IL PEUT SURVENIR DES LE PREMIER En attendant les secours :
supérieure à 39°C, JOUR DE CHALEUR Placer le sujet au frais, lui
• maux de tête enlever ses vêtements,
violents,
• nausées L’asperger d’eau, créer un
vomissements, courant d’air au plus près
• propos incohérents, possible de la personne.
• perte de
connaissance, Placer des sacs de glaçons
convulsions. sur les cuisses et les bras.
POUR EN SAVOIR PLUS Fiches techniques pour tous

Plaquettes et affiches INPES résumant les principaux messages :

•      Dépliant « La Canicule et nous… comprendre et agir »

http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1027.pdf

•      Affiche : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/cataloque/pdf/1028.pdf

Pour toutes autres questions :

« canicule info service » (0 800 06 66 66) du 01/06 au 31/08

Demande de Composteurs :

Chers administrés, 

A l’occasion du dernier Conseil de Territoire, les élus du Pays Salonais ont voté la mise à disposition des habitants du Territoire du  Pays Salonais pour 2019 de 300 composteurs pour un prix de 10 €.

 

Vous trouverez le communiqué de presse relatif à ce dispositif. Ce communiqué dresse également un premier bilan de l’extension des consignes de tri. ici Communiqué de presse

 

Egalement le mode d’emploi pour réserver votre composteur. ici Compost Individuel Mode emploi CT3-JU-new

MANIFESTATION A VENIR :

Affiche Soirée à la broche 2019

COLLECTE DES DECHETS

a PARTIR DU 1ER JANVIER, tous les emballages se trient 

Suite à un appel à projets lancé par Citeo, le Conseil de Territoire du Pays Salonais a été retenu pour la mise en place de l’extension des consignes de tri sur ses 17 communes. Cela signifie qu’à compter du 1er janvier 2019, tous les emballages iront dans les bacs ou colonnes jaunes.

Concrètement, en 2019, les habitants du Pays Salonais pourront mettre tous les emballages (pots de yaourt, barquettes, films plastiques, capsules de café, papiers alu, gourdes de compotes, tube de dentifrice…) dans les bacs jaunes individuels ou collectifs ou les colonnes jaunes des points d’apport volontaire.

Avec 17 kg par habitant d’emballages ménagers triés en 2017 (hors verre), contre 16,5 kg / habitant au niveau national, le tri en Pays Salonais est en augmentation constante.

Ces nouvelles consignes qui simplifient le geste doivent permettre d’augmenter fortement le tri. Jusqu’à présent, concernant les emballages en plastique, les habitants ne pouvaient trier que les bouteilles et les flacons (40% des emballages plastique). Désormais, c’est 100% des emballages en plastique qui pourront être triés. Ce nouveau dispositif devrait avoir un fort impact environnemental en permettant à tous ces emballages de retrouver une seconde vie par le biais de la filière de recyclage, plutôt que de finir leur course au centre d’enfouissement avec les ordures ménagères. Néanmoins, ces emballages étant  légers, l’augmentation des tonnages de la collecte sélective est estimée entre 5 à 12.

Les déchets triés seront acheminés au Centre de tri Paprec situé dans le Gard, puis séparés par familles de matériaux et envoyés vers les différentes filières de valorisation. Quelques exemples : > l’aluminium est refondu en pièces automobiles, en mobilier de jardin, en nouveaux emballages… (1 tonne d’aluminium recyclé = 2,4 tonnes de minerai (bauxite) économisé) ; > les briques alimentaires deviennent  du papier sanitaire, de l’essuie-tout, des enveloppes… (1 tonne de briques alimentaires recyclée = 2 tonnes de bois économisées) ; > les cartons sont transformés en nouveaux cartons (1 tonne de carton recyclé = 2,6 tonnes de bois économisées) ; > Le plastique transparent est recyclé en fibres polaires ou synthétiques (1 tonne de plastique recyclée = 600 à 800 kg de pétrole brut économisés) > Le plastique opaque est transformé en tuyaux, des meubles, des bacs de collecte du tri, des arrosoirs…. (1 tonne de plastique recyclée = 600 à 800 kg de pétrole brut économisés)

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Transports

LE RÉSEAU LIBÉBUS DEVIENT LA MÉTROPOLE MOBILITÉ

 A compter du 1er janvier 2019, suite à une procédure d’appel d’offres, l’entreprise Carpostal sera en charge pour deux années fermes des transports urbains sur le réseau Libébus de la Métropole Aix-Marseille-Provence.

 Dans le cadre de ce nouvel accord-cadre, la Métropole Aix-Marseille-Provence a souhaité optimiser l’offre de transport et améliorer la qualité du service apportée aux usagers du territoire du Pays salonais. Le nouveau réseau urbain avec de nombreuses améliorations du réseau existant sera mis en place à compter du 8 juillet 2019, mais d’ores et déjà quelques modifications seront apportées en ce début d’année. Dans le cadre de ce marché figurait une clause encadrant la reprise du personnel qui travaillait précédemment sur ce réseau.

Ainsi, dès fin janvier, plus de la moitié des véhicules du parc, soit environ 30 véhicules, seront renouvelés et arboreront d’ores et déjà les couleurs de la marque « La Métropole mobilité ».

A compter du 1er janvier, la navette Parking-Relais (P+R) Danton, en raison d’un réaménagement du parking Danton en école et de la faible fréquentation, sera supprimée. La navette gratuite P+R Gare, qui enregistre plus de 22 000 voyages par mois demeure pour assurer la desserte de ce secteur vers le centre-ville depuis le Parking-Relais des Aires de la Crau. Le quartier Danton reste desservi par la ligne 3 qui dispose de deux arrêts sur le Boulevard Danton (arrêts Impasse du Pivert et Danton).

Le réseau Libébus de la Métropole Aix-Marseille-Provence en chiffres

Le réseau urbain dessert 12 communes du territoire : Alleins, Aurons, La Barben, Charleval, Eyguières, Lamanon, Lançon-Provence, Mallemort, Pélissanne, Salon-de-Provence, Sénas et Vernègues.

Ce réseau comprend :

5 lignes urbaines : 1, 2, 3, 4, 5

  • 5 lignes a,b,c,d,e = renfort scolaire aux heures de pointe
  • 6 lignes périurbaines : 8, 9, 10, 11, 12, 14
  • 1 service de Transport à la demande zonal (TAD)
  • Trois navettes gratuites Parking relais / Centre-ville : Gare, d’Arbaud, IUT
  • 1 ligne dimanche et jours fériés
  • 1 ligne Marché Salon-Pélissanne

 

ACCES AUX MASSIFS BOISES REGLEMENTATION Cliquer ARRETE PREFECTORAL RELEMENTANT L ACCES LA CIRCULATION ET LA PRESENCE DES PERSONNES EXPOSES AUX RISQUES INCENDIES DE FORET 2018

AVIS POLLUTION Cliquer POLLUTION_AIR_29_06_2018

 

 GENDARMERIE EN LIGNE - Une question ? Besoin de les contacter…un contact numérique 7j/7 et 24h/24h.

La brigade numérique répond à toutes les questions ayant trait à la sécurité du quotidien. Comment les contacter ? www.gendarmerie.interieur.gouv.fr ou @gendarmerienationale ou @gendarmerie.

Dans tous les cas d’urgence, appelez immédiatement par téléphone le 17 ou le 112.

Obligations légales de débroussaillement :

Le département des Bouches-du-Rhône est soumis à un risque élevé d’incendie de forêt ; le débroussailleraient est la principale mesure préventive à mettre en place : il est réglementé par le code forestier.

Un nouvel arrêté préfectoral de 2014 reprécise les obligations des particuliers.

L’OLD : On entend par débroussaillement les opéra­tions de réduction de la masse des végétaux combustibles dans le but de diminuer l’inten­sité et de limiter la propagation des incendies.

Le débroussaillement, ainsi que le maintien en état débroussaillé, ne vise pas à faire dispa­raître l’état boisé et n’est ni une coupe rase ni un défrichement.

Au contraire, le débroussaillement doit per­mettre un développement normal des boise­ments en place.

Le non-respect des obligations de débrous­saillement est passible d’une amende de classe 4 (750 €) ou de classe 5 (1 500 €)

L’autorité administrative peut décider, si né­cessaire. d’effectuer les travaux d’office aux frais du propriétaire défaillant.

En cas d’incendie, la responsabilité d’un pro­priétaire peut être engagée s’il n’a pas res­pecté ses obligations de débroussaillement.

Les zones concernées par le débroussaillement obligatoire : L’obligation de débroussaillement s’applique dans les zones exposées aux risques d’incendie de forêt.

Voir l’arrêté préfectoral de zonage :

http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/Politiques-

Les constructions, chantiers et installations de toute nature, situés à moins de 200 mètres d’un massif forestier, doivent être débroussaillés.

Pour en savoir plus, consulter l’arrêté :

http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/Politiques- publiques/Agriculture-foret-et-developpement- rural/Foret/Debroussaillement

La responsabilité de la réalisation du débroussaillement : Les travaux liés aux obligations légales de dé­broussaillement sont à la charge des propriétaires des biens à protéger.

Le maire assure le contrôle de l’exécution des obli­gations légales de débroussaillement.

 

LUTTE CONTRE LE BRUIT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE LA BARBEN

Chers administrés,

Nous vous informons qu’un arrêté municipal relatif à la lutte contre le bruit sur LA BARBEN a été pris.( Cliquez sur le lien : arrêté n° 72-2016). Nous comptons sur votre compréhension pour en respecter les termes. Nous vous souhaitons une bonne journée.

A très bientôt

 

 

Actualités

Mutuelle Municipale

Changement : La permanence de la Mutuelle qui se tenait tous les 1ers vendredi de chaque mois de 10h à 12h est annulée. Pour toutes demandes, merci de bien vouloir contacter le bureau de l’Agence « les Mutuelles de Provence » au numéro de téléphone suivant : 04 90 50 40 48 Ou de vous présenter lors de la Permanence CCAS de la Mairie du mardi matin de 10 h 00 à 11 h 30. Nous vous souhaitons une bonne journée.  ... lire plus

Numéro d’astreinte – Mairie de La Barben

Nous vous informons qu’un numéro d’astreinte est mis a à votre disposition pour toute demande d’intervention urgente et importante sur la commune de La Barben  CAS DE FORCE MAJEURE exemple :  intempérie, décès, accident, etc…   Numéro d’Astreinte :  06 47 86 79 11   Heures d’astreintes : du vendredi 17h00 au lundi 8h00... lire plus

Les rendez-vous à venir

02 août 2019 - 06 août 2019 FETES VOTIVES DE LA ST SAUVEUR 17 août 2019 FETE DE LA LIBERATION 31 août 2019 SOIREE BLANCHE 07 septembre 2019 LE COCHON REPUBLICAIN 08 septembre 2019 COURSE DES 4 JOURS DES AS

voir tous les rendez-vous à venir

Numéros utiles
Mairie : 04.90.55.18.89
Gendarmerie : 04.90.42.92.22
Pompiers : 18 ou 112 (par portable) ou 04.90.17.54.70
SAMU : (médecin de garde) 15
Centre anti-poison : 04.91.75.25.25
Vétérinaire :
04.90.42.73.56 (Stéphane Krief à Lançon www.vetokrief.com)
04.90.55.25.26 (Noël Pottiez à Pelissanne)
Déchetterie
Renseignements : 04.90.55.11.52
Gestion des déchets, en savoir plus
Horaires d’hiver
 (1er novembre au 31 mars) :
Lundi : 13h30 - 17h30
Mardi au Samedi :
08h30 - 12h00 et 13h30 - 17h30
Dimanche et jours fériés : 08h30 - 12h00
Horaires d’été
(1er avril au 31 oct) :
Lundi : 15h00 - 19h00
Mardi au Samedi :
08h00 -12h00 et 15h00 - 19h00
Dimanche et jours fériés : 08h00 - 12h00